Restitution / Evaluation à mi-parcours de la campagne de sensibilisation dans les écoles et universités sur la lutte contre les énergies fossiles

Le Centre Carter de Kinshasa a servi de cadre, pour abriter le point de presse sur l’évaluation à mi-parcours de la campagne de sensibilisation dans les écoles et universités sur la lutte contre les énergies fossiles. Il était question lors de ce point de presse qui a mis face-à-face les membres du Comité GPS et la Presse Congolais avec les Chaines de télévision : (3) : B.one, RAGA, RTNC, et tant d’autres de la presse écrite et audiovisuelle ainsi que les membres des organisations de la société civile.

2014-07-11 12.26.08Il s’agissait dans ce point de presse d’expliquer le déroulement de la campagne à la population Congolaise un jeu de questions réponses à opposer les membres du Comité Directeur de l’Equipe GPS avec la presse qui voulait mieux connaitre le déroulement de cette campagne pour sauver notre humanité malade d’un cancer climatique .

Les activités ont connu une réelle avancée selon Me Eric Kasongo et tout le groupe GPS –RDC mais il y a encore beaucoup à faire et cela requiert l’implication de tous afin de bouter hors d’état de nuire ces phénomènes tueurs que sont les énergies fossiles.

2014-07-11 12.24.58

L’heure est encore à la mobilisation mais sous peu, il faudra passer aux solutions car l’importance de cette question n’est plus à démontrée.

L’évaluation a mis parcourt et l’annonce des actions à venir ont constitué en effet le socle de ce face à face avec la presse.

photo 1En outre, l’Equipe a annoncé la tenue de deux activités dans les jours avenirs entres autres celle du 09 Aout qui sera l’activité finale dénommée « rassemblement énergie pour tous ». Cette activité permettra encore à l’Equipe de mettre l’accent devant le public sur l’importance d’utiliser les énergies renouvelables et d’inciter la prise de conscience devant le public pour sauver l’humanité. Une autre annonce est celle de la tenue d’une autre grande activité de mobilisation en date du 20/09/2014 pour le compte de 350.org + GPS.

Question pour l’équipe GPS-RDC de faire entendre sa voix afin d’entrer dans l’arène des vulgarisateurs et ambassadeurs climatiques en RDC et dans le monde.

Pour la coordination

André Moliro

Chargé de communication

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

L’EDUCATION POUR TOUS

La caravane d’animation culturelle pour le développement durable, en partenariat avec l’association des jeunes conscients pour l’environnement, a organisé une journée d’échange avec les leaders des associations des jeunes en date du 21 juin2014 à la Maison des Savoirs de Kinshasa sous la conduite de Mlle Clareine N’lambi Nzeza comme présidente de cette activité.

10534082_671053126282687_2157388612923203814_nUne soixantaine de représentants des organisations des jeunes ont pris part à cette rencontre dans le but de pouvoir échanger sur les questions liés à l’éducation en République Démocratique du Congo. A cette occasion, quelques jeunes ont eu l’opportunité de présenter leurs projets dans différents domaines.

???????????????????????????????Eu égard à ce qui précède, l’activité a connu la présence de deux invités prestigieux venus de New-York à savoir M. Chernor Bahet M. Dan Boyer.
Il sied de signalé que Mr Chernor Bah est un jeune activiste et ancien réfugié sierra léonais. Il est le représentant des jeunes au Comité directeur de la Première Initiative pour l’Education globale. Il est également le Président du Groupe de plaidoyer des jeunes en faveur de l’éducation dont dépend le programme A World at school et Mr Dan Boyer est Chargé de communication à A World at school.10479576_671052346282765_5761679138714872150_n
Mr Chernor Bah a précisé durant cette rencontre que l’Initiative mondiale pour l’éducation avant tout est dirigée par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon. Elle rassemble un large éventail de dirigeants de divers pays du monde et de défenseurs de la cause des enfants qui aspirent de concert à utiliser le pouvoir de transformation que possède l’éducation pour assurer à tous un avenir meilleur.L’objectif étant de scolariser tous les enfants sans exception, d’améliorer la qualité de l’enseignement reçu et d’encourager le sens d’une citoyenneté mondiale.
Ce dernier a par la même occasion expliqué la campagne de 500 jours menée par A World at school : un appel mondial à l’action pour la promotion de l’éducation pour tous. Chernor ainvité les jeunes participants à pouvoir s’approprier la campagne par et à travers des initiatives diverses afin d’encourager la scolarisation des enfants dans leurs communautés. 10403601_671061679615165_2984722867802182782_n
La rencontre avait pour visions d’accorder une plus importante priorité politique à l’éducation, de renforcer le mouvement mondial pour une éducation de qualité et à réunir les financements supplémentaires et nécessaires par des efforts de plaidoyer soutenus.
La journée d’échange a été clôturée par une question posée à tous les participants : Identifier les trois premiers problèmes de l’éducation en République Démocratique du Congo et proposer des solutions à cela.
Pour la coordination
Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

L’éducation environnementale de proximité

En marge de la journée mondiale de l’environnement qui se fête chaque année en date 5 juin. Quelques amoureux de la nature ce sont réunis ce samedi 08 juin 2014 pour créer un lieu pour partager leurs passions avec les habitants des quartiers et tout ceux et celles qui ont envie de redonnez notre ville sa place parmi les villes vertes du continents.

Protection et mise en en valeur du patrimoine naturel dans la ville.

Image

Sensibiliser, informer, éduquer pour conduire à l’action en faveur de la foresterie et de la biodiversité urbaines.

Créer une maison de la nature et de l’environnement dans une ancienne porcherie est inhabituel et la surprise amène les gens à s’intéresser à ce lieu étrange. C’est le moyen idéal pour agir concrètement mais de manières conviviales.

Image

Image

Voilà notre approche pour des quartiers éco-citoyens et aux villes aux habitants en bonne santé et dynamique.

 

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

Africa Re-Imagination Creative Hub (ARCH): Development of Identity, Patrimony, Arts and Culture’s chapter of the Agenda 2063

The establishment of an Africa Continental Network of young entrepreneurs

African Union 50th Anniversary closing ceremony.

Family photo with the AU participants

On the occasion of the 50th anniversary of the African Union, the AU Commission organized from the 21 to 25 May 2014 in Addis Ababa, Ethiopia,

a week long of reflection over the next 50 years, on what Africa can become in the next 50 years. The caravan of cultural activities for Sustainable Development was represented by his communication officer André Moliro, a young social entrepreneur. Several workshops, seminars, conferences were organized by the artists, young entrepreneurs to plan activities in the framework of Agenda 2063 which defines the priorities for the development of Africa.

Image

Artists, painters, musicians, arts plastic designers, directors, designers, photographers, decorators, writers , journalists from Africa and the Diaspora exchanged view on different difficulties they encounter in their profession and suggested some solutions for the promotion and the preservation of the African culture. The musicians recorded a video clip of the of the African Union’s anthem.

Photo ave Dr Raymond Adossou de l'UA.

Next to the culture, the economy is a major pillar of the Agenda 2063; in this context, young entrepreneurs decided to launch the Pan-African Network in order to speed up job creation and reduce youth unemployment. This network should be open to all young African entrepreneurs and the Diaspora whose activity that targets Africa. The network of young entrepreneurs will also facilitate collaboration, synergies between startups Africans, promote youth Entrepreneurship and facilitate access to capital investment.

Image

A cocktail offered to all participants by the Commission of the African Union marked the closing ceremony of these meetings.

The coordinator

André Moliro

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

Africa Re-imagination créatrice Hub (ARCH): Développement de l’Identité, Patrimoine, Arts et Culture

A l’occasion du 50eme anniversaire de l’Union Africain, la commission de l’UA a organisé du 21 au 25 mai 2014, à Addis-Abeba en Ethiopie une semaine de réflexion sur les 50 prochaines années, sur ce que vous pourrez être l’Afrique dans les 50 prochaines années. La caravane d’animation culturelle pour le développement durable à répondu présent par le canal de son chargé de communication Monsieur André Moliro comme jeune entrepreneur social. Image

Sur ce, plusieurs ateliers, séminaires, conférences ont été organisés par les artistes, les jeunes entrepreneurs pour planifier les activités dans le cadre de l’Agenda 2063 qui définit les axes prioritaires pour le développement de l’Afrique.

Les artistes : peintres, musiciens, arts plasticiens, les réalisateurs, les dessinateurs, les photographes, designer, décorateurs, les écrivains, les journalistes, venus d’Afrique et de la diaspora ont échangé sur les difficultés de leurs métiers et proposés des pistes de solutions pour la promotion et la sauvegarde de la culture africaine. Les musiciens ont registrés un clip pour l’hymne de l’Union Africain.

Image

Après la culture, l’économie est axe majeur de l’Agenda 2063 ; dans cette optique les jeunes entrepreneurs ont lancé la création d’un réseau panafricain afin d’accélérer la création des emplois des jeunes et la réduction du chômage. Ce réseau devrait être ouvert à tous les jeunes entrepreneurs africaine et de la diaspora ayant une activité qui cible l’Afrique. Le réseau des jeunes entrepreneurs permettra également de faciliter la collaboration, les synergies entre startups africain, Promouvoir entrepreneuriat jeune et également faciliter l’accès aux financements.Image

Cette semaine des rencontres a était clôturée par un cocktail offert à l’intention de tous les participants par la commission de l’union africain.

Pour la coordination

André Moliro

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

Thème 2014 : « Des villes vertes »

La Journée internationale de la Terre nourricière 2014 met l’accent sur les villes vertes, et mobilise des millions de personnes qui veulent créer un environnement sain et durable grâce à une transformation écologique de communautés du monde entier.

Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes. La population urbaine augmentant et les effets du changement climatique s’aggravant, nos villes doivent évoluer pour tenir compte de ces changements.

Il est temps pour nous d’investir dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, de reconstruire nos villes et villages, et de commencer à résoudre la crise climatique. Au cours des deux prochaines années, et en particulier à l’occasion de la Journée de la Terre 2014, la campagne « Des villes vertes », devrait engager un mouvement mondial pour accélérer cette transition. Rejoignez-nous pour réclamer une ère nouvelle faite de villes vertes.

A cette effet, la Journée de la Terre nourricière est l’occasion pour nous de nous arrêter sur la relation que nous entretenons avec la planète qui subvient à nos besoins. L’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et les sols qui nous nourrissent font partie d’un écosystème mondial délicat, que l’activité humaine met de plus en plus à dure épreuve. La lourde main de l’homme est visible dans le déboisement des forêts tropicales comme dans l’épuisement des ressources halieutiques, dans la pénurie croissante d’eau douce comme dans le rapide appauvrissement de la diversité biologique, dans la pollution grandissante de l’air et des mers qui touche de nombreuses régions du monde.

Image

Vu l’accroissement de la population, force est de constater que le rythme avec lequel nous consommons les ressources de la planète n’est pas viable à long terme. Les mentalités et les pratiques doivent absolument évoluer à l’échelle mondiale. Il est particulièrement urgent de se pencher sur la façon dont nous produisons l’énergie qui est le moteur de notre progrès. La combustion de combustibles fossiles est la principale cause des changements climatiques, lesquels menacent de plus en plus lourdement la prospérité et la stabilité dans toutes les régions. C’est pourquoi les dirigeants du monde se sont engagés à parvenir à un accord juridique mondial sur le climat en 2015.

La lutte contre les effets des changements climatiques nous offre de multiples occasions de transformer radicalement notre relation avec la terre nourricière et d’améliorer le bien-être de l’humanité, en particulier des plus pauvres et des plus vulnérables. À l’instar de l’agriculture climatiquement rationnelle et des mesures en faveur de villes plus économes en ressources et de forêts mieux gérées et mieux protégées, l’énergie durable a le pouvoir d’offrir à des milliards de personnes une meilleure santé, plus de prospérité et davantage de possibilités.

En vue de lancer une action ambitieuse sur le terrain et de renforcer la dynamique en faveur de l’adoption d’un nouveau traité sur le climat en 2015, je tiendrai un Sommet sur le climat à New York le 23 septembre de cette année. J’invite les chefs d’État et de gouvernement ainsi que des personnalités de la société civile et du secteur privé à présenter des initiatives et à conclure des alliances susceptibles de contribuer à bâtir un avenir durable. Cela étant, ceux-ci ont besoin d’aide et d’encouragements, car le changement n’est jamais chose aisée. Aujourd’hui, en cette Journée internationale de la Terre nourricière, je lance un appel à tous les peuples du monde pour qu’ils fassent entendre leurs voix. Exprimez-vous au nom de notre planète, car elle est notre unique foyer. Prenons soin de notre terre nourricière, afin qu’elle puisse continuer à prendre soin de nous, comme elle l’a fait pendant des millénaires.

Pour la coordination

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

La campagne CONGO POWER SHIFT une formule locale de GLOBAL POWER SHIFT

Image

La campagne CONGO POWER SHIFT une formule locale de GLOBAL POWER SHIFT international va être lancé officiellement ce Jeudi 20/12/2014 à Kinshasa au Centre carter. Un mouvement conçu pour monter une campagne mondiale d’une dimension supérieure contre les émissions des gaz à effet de serre à l’échelle planétaire impliquant plus de 135 pays, décidés à construire en 2014 un mouvement climatique sans précédent pour dénoncer l’utilisation des combustibles fossiles et promouvoir les énergies renouvelables.
La République Démocratique du Congo, comme les 135 autres pays, participe à cette campagne grâce à une équipe constituée de plusieurs délégués de la société civile qui a pris part à la Grande Conférence Internationale tenue du 24 au 30 juin 2013, à Istanbul en Turquie, ayant pour thème : « Leaderships and commitment in organizing and campaigning on climate change »Phase I.
Consciente de ses importantes ressources naturelles et en tant que signataire de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques(CCNUCC), la RDC participe activement aux différentes rencontres internationales organisées pour participer aux efforts tendant à freiner le réchauffement climatique et limiter les gaz à effet de serre.
En vue de donner suite au mouvement lancé à Istanbul en Juin 2013 par le mouvement 350.org, lequel a réuni plus de 500 personnes, GPS-DRC entend organiser avec l’appui financier de GLOBAL GREENGRANTS FUND et l’appui technique de 350.org ainsi que d’autres partenaires au développement du domaine dans notre pays une grande campagne de sensibilisation contre les causes à l’origine des gaz à effet de serre de Février à Mai 2014 sous le thème : « COMBATTRE LES ÉNERGIES FOSSILES EN RDC :Vers un objectif zéro émission CO2 ».

Les énergies fossiles regroupent tous les combustibles riches en carbone, c’est-à-dire le pétrole, le gaz naturel et le charbon etc.. Ces énergies sont les plus consommées par les sociétés et les particuliers, mais sont également celles qui contribuent le plus à l’effet de serre. Leur stock est épuisable mais des nouvelles réserves sont régulièrement découvertes.
En effet, outre la déforestation, la dégradation des forêts, il s’avère important de noter que l’utilisation des énergies fossiles figure parmi les causes du réchauffement et de la dégradation du climat de la planète. Les études et les indicateurs vérifiables prouvent à suffisance l’existence de l’exploitation et de l’utilisation des énergies fossiles dans certaines contrées de la RDC.
À titre indicatif, il convient de rappeler des effets potentiels de l’exploitation du pétrole dans le Graben Albertin à l’Est et à Moanda dans le Bas-Congo, les impacts nocifs de l’exploitation du charbon des mines au Katanga, l’existence des usines de raffinage et en fin l’épineux problème du gaz méthane non exploité dans le Lac Kivu au Nord KIVU. (Un danger permanent pour la planète en raison des risques d’explosion gazière).
Cette campagne sans précédent va s’efforcer d’impliquer autant que possible toutes les couches sociales, pour susciter l’engagement des décideurs, des opérateurs du secteur privé, de la société civile internationale, nationale et locale, les étudiants sans oublier les partenaires au développement œuvrant en RDC.

Visitez le Congo Power Shift : sur www.gpsdrc.wordpress.com

Équipe GPS

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Innove 4 Africa : « osez l’Afrique de demain avec 25 jeunes entrepreneurs sociaux »

Innove 4 Africa

Image

Du 16 au 24 janvier 2014, se tient à Dakar, la 1ère édition du programme Innove 4 Africa. Ce programme initiée par l’ONG sénégalaise Synapse Center et soutenue par la Fondation IYF (International Youth Foundation) par le canal  de Youth action net (YAN)  vise à mettre en réseau 25 jeunes entrepreneurs sociaux d’Afrique francophone en vue de booster davantage leurs initiatives. Image

Il s’agit aussi de les accompagner en leur donnant les moyens de mieux valoriser leurs idées et d’étendre l’impact de leurs actions. La caravane d’animation culturelle pour le développement durable est représentée par le canal de Monsieur André Moliro leader du projet la culture du Jatropha au Congo. ??????????

Par ailleurs d’autres jeunes de la République Démocratique du Congo entre autres Monsieur Maximillien Kungana Kola, leader du projet Compost Congo et Monsieur Giresse Mila LOKWA avec comme projet Mobile Agribiz font partie de cette rencontre comme jeunes entrepreneurs du pays.

Pour la coordination

André Moliro

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

Forum national de la jeunesse : La cohésion Nationale

Pour amener la jeunesse congolaise à parler le même langage et aplanir les problèmes  qui l’affectent, les réseaux, fédérations d’associations, étudiants, mouvements et organisations de jeunesse organisent du 2 au 4 décembre 2013 à Kinshasa  le Forum national de la jeunesse. Le présent Forum qui se veut un carrefour des jeunes et des Etudiants sera axé sur les thématiques suivantes :

La cohésion nationale ;

La consolidation de l’unité nationale ;

La décentralisation ;

Et l’initiation à la nouvelle citoyenneté.

Image

A l’issue de trois jours d’échanges entre les intervenants et les participants à ce forum, les jeunes devront formuler des recommandations à l’intention des décideurs et partenaires au développement. Le Forum national de la jeunesse sera également l’occasion pour les jeunes de faire entendre leur son de cloche sur les questions relatives à la gouvernance durant leur participation au 18 ème Festival Mondial.Image

Selon la coordonatrice dudit forum, Mlle Francine MUYUMBU, ce Forum sera un espace d’échanges entre les jeunes afin d’apporter des propositions de solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés et formuler des recommandations à l’intention des décideurs et partenaires au développement.

Quelques 100 participants sont attendus à ce Forum.

Pour la coordination

André Moliro

Chargé de communication

Andremoliro@gmail.com

Publié dans Uncategorized | Tagué | Poster un commentaire

PROJET BING BANG AGRO ENVIRONNEMENT POUR LA SURVIE DE LA PLANETE

OBSERVATOIRE NATIONAL D’ENVIRONNEMENT ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Bureau d’études environnementales/ ONGD

Sauvegarder durablement l’environnement global et le climat pour le futur

Dans le cadre de sa stratégie de lutte contre le changement climatique, la pauvreté. L’Observatoire Nationale d’Environnement et du Changement Climatique et la Fondation Diafuka Bomba (https://www.facebook.com/pages/Fondation-Diafuka-Bomba) ont mis en place depuis 2011 un projet agroenvironnementale de restauration environnementale de lutte contre la pauvreté et l changement climatique. Ce projet est une initiative d’un jeune environnemental apppelé YENGE BOMBA qui est Manager General de l’ONECC. Ce projet est autofinancé par les deux ONG.

Image

Objectif général : ce projet pour objectif général la lutte contre le changement climatique et le relèvement socio-économique rural dans la province du Bas-Congo en général et dans le village Camp Ndeke en particulier.

Le secteur d’agrobusiness est l’un de secteur prometteur de la zone rurale. Dans le cadre des activités de relèvement socio-économique communautaire plusieurs sous-secteurs clés ont été identifiés (i) l’agroforesterie, (ii) maraichage, (iii) les cultures vivrières, (iv) bananerai, (v) palmerai, (vi) arboriculture (pépinière arboricole)

Activités envisagées dans le cadre du projet

Le projet mené les activités suivantes. Il s’agit notamment :

  • La mise en place de champs communautaire des cultures vivrières en milieu rural

  • Le reboisement avec les arbres forestiers locaux à croissance rapide et les arbres fruitiers

  • Installer des pépinières d’arbres fruitiers et forestiers au prés de communautés rurales pour une futur restauration environnementale du site et la lutte contre le changement climatique.

  • Accompagner les ménages dans la production pour leur propre sécurité alimentaire et augmenter leurs revenus ;

  • Développer l’élevage à la périphérie

  • Assurer l’encadrement des jeunes sur les questions du développement durable pour assurer l’avenir de notre planète ;

  • Mise en place d’un système de pérennisation du projet dans la périphérie sud de la RFLY ;

Image

Les résultats en cours déjà obtenus

  • Plus de 400 arbres fruitiers et forestiers plantés

  • Une pépinière de plus de 1000 arbres prête pour la campagne de plantation pour Novembre 2013

  • 250 pieds de bananiers et 6 sites de restauration naturelle (afforestation)

  • 6 champs communautaires de cultures vivrières sur une étendue de 7 hectares

Préparation de la pépinière et transplantation de jeune plantule et reduction de la pression sur la forêt d’où contribution à la lutte contre le changement climatique

Une réponse climatique et socio-économique

  • Réduction de l’effet climatique et création d’un microclimat favorable à la fois aux plantes et aux hommes

  • Une source de revenu conséquente et écologique

  • Des emplois écologiques créés

  • Un paysage restauré pour un écotourisme rural source d’une green économie

  • Augmentation du stock de carbone et de la biodiversité rural

soutenir ce projet : oneccdrc@gmail.com

Pour la coordination Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire