COP18

dohaRio 1992, Kyoto 1997,Marrakech 2001,Montréal 2005, Nairobi 2006, Copenhague 2009, Cancún 2010, Durban 2011, Doha 2012, 20 ans de négociations intenses sur les changements climatiques sont aujourd’hui enregistrés. Ces étapes et dates sus évoquées sont significatives dans ce processus de négociations, qui a permis une prise de conscience mondiale sur l’importance de prendre en charge et d’intégrer la problématique du climat dans toutes les politiques de développement économique et social qui se veulent durables. D’une négociation diplomatique entre des experts et techniciens de l’environnement, du climat et des affaires étrangères sur des principes de droit international capables de gérer les changements climatiques, nous assistons actuellement, en plus des négociations, à des discussions et échanges populaires menés à tous les niveaux et par toutes les catégories d’acteurs de développement à la recherche de solutions appropriées.

530305_10151324978680867_390943006_n

Après deux semaines de négociations entre les délégations de plus de 190 pays, le conférence est censée se terminer. Mais la présidence qatarie, qui veut un accord, décide de prolonger d’une journée la COP18.

L’urgence se fait sentir : à quelques jours de la fin de la première période d’engagements du Protocole de Kyoto, rien n’est encore conclu. La conférence n’a encore relevé aucun des trois défis s’imposant à elle, à savoir :

  • reconduire le Protocole de Kyoto pour une 2e période d’engagement
  • lancer les négociations de la « Plateforme de Durban » sur des bases solides
  • clore les travaux du Groupe de travail sur l’action concertée à long terme (GTACLT)

En clair, prolonger Kyoto et commencer les négociations du grand accord sur le climat, qui devra être finalisé en 2015 pour être appliqué en 2020. Autre enjeu : l’aide financière aux pays pauvres, principales victimes du changement climatique. Mais à ce moment-là, aucun accord permettant d’éviter un vide juridique entre le Protocole de Kyoto et le grand accord sur le climat n’est décidé.

L’acte II du Protocole de Kyoto engage donc l’Union Européenne, l’Australie et une dizaine d’autres pays industrialisés à continuer de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2020. Mais cet accord n’est que symbolique, car les pays signataires ne représentent que 15% des émissions de GES dans le monde.

Pour l’autre gros dossier, l’aide aux pays pauvres, n’est « pas à la hauteur » pour le ministre des Affaires Etrangères de Nauru (Océanie), Kieren Keke. Il déclare également, au nom de l’Alliance des petits Etats insulaires (Aosis) que « ce processus ne produit que des mots et pas d’action ». Les pays du sud attendaient 60 milliards de dollars par an, ils n’en auront pas autant.

Les négociations reprendront l’année prochaine en Pologne, mais l’avenir du climat reste incertain. L’accord ne concerne pas les plus gros pays pollueurs, et l’aide aux pays pauvres est très limitée.

La prochaine grande conférence sur le climat, qui regroupera cette fois tous les pays, y compris la Chine et les Etats-Unis, à Paris en 2015 sera cruciale. Il reste beaucoup de travail et de compromis à faire, et de nombreuses questions à répondre :

  • les pays émergents accepteront-ils le même niveau de contrainte que les pays du Nord ?
  • L’Inde acceptera-t-elle d’être traitée comme la Chine ?
  • Quelle dimension légale pour le traité ?
  • Qu’est-ce qu’un accord « équitable » ?
  • Quels seront les engagements des Etats-Unis qui viennent de faire le choix du gaz de schiste ?

Du simple citoyen aux hauts décideurs politiques en passant par les élus, le secteur privé, la société civile et autres, cette recherche de solutions aux impacts négatifs des changements climatiques devient une priorité dans les volontés exprimées, lors des différentes conférences des parties et des fora. Cependant, il faut noter qu’elle peine à se traduire concrètement en engagements nationaux et internationaux, que tous les pays de la communauté des Nations- Unies doivent prendre pour résoudre le problème, qu’ils soient développés ou en développement Ainsi donc, la jeunesse Congolaise présente  a Doha se voyant également interpeller comme le stipule l’agenda 21 des nations-Unies sur la participation active a la prise de décision et bien d’autres a menée pas mal d’activités et mener des contacts dans le cadre de renforcements de networking entre autre la participation au FORUM INTERNATIONAL de CLIMATE FOR ACTION, comme non seulement participantes mais également en posant des questions ayant trait au contexte actuel elle a également essayer d’approcher les autorités de leurs pays respectifs, pour leur parvenir ses idées, ses attentes et points de vues face aux négociations en cours, elle a intervenu sur différentes chaines de télévisions présentes sur place ; l’interview de Monsieur Danny MBUYI de AVD RDCONGO, sur la chaine de télévision belge RTBF, réunion avec la Ministre Belge EVELYNE HUYTEBROECK de l’environnement, Energie et de la rénovation urbaine et de l’aide au personne, rencontre avec Monsieur ROBERT CARLSON, le numéro mondial de la FAO, a l’occasion de la conférence internationale sur la journée internationale de l’Agriculture et bien d’autres, elle a également animée pas mal d’activités et conférence, elle a également soutenu et accompagner d’une manière active la Francophonie.

750_2028692276959_1609709792_n

En somme la jeunesse Africaine s’est montré trop active sous différents cieux, ce qui nous laisse a croire d’emblée que leurs propositions ont été suivie par leurs gouvernements respectifs engagés dans les négociations Intervention sur la RTBF

532008_438951579493462_230982967_nLe congolais Danny MBUYI de AVD RDC, lors d’une intervention Réunion avec Mme la Ministre Belge de l’environnement, énergie Evelyne HUYTEBROECK soutien a la Francophonie avec Monsieur Robert CARLSON le président mondial de la FAO.

La Coordonation

A propos caracrdcongo

Caravane d'animation Culturelle pour le Developpement Durable
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s